Idioma - Lingua - Language - Sprache :  p_espagne p_italie p_royaumeuni p_allemagne

Bon, après 8 mois de trip, 7375 kms dont environ 4500 sur le ripio (routes en terre / gravier / tôle ondulée), 10 jours de pluie, des températures nocturnes à -23°C (-15°C dans la tente), des zones désertiques sur plusieurs jours, voici un peu ce que j'ai à dire sur le matos emporté :

Le bicloune (vélo) : Fahrrad Manufaktur T400. Vélo super agréable, super maniable malgré un poid moyen de 130 kgs tout chargé (60 debagages + 70 de moi). Je n'ai jamais senti le besoin d'une fourche téléscopique à l'avant : le poids + le gonflage des pneus est un bon amortisseur. Seul entretient : régulièrement de l'huile sur la chaine. Patins de freins changés à 4000 kms. RAS donc.

Les pneus (vendus avec le vélo) : Continental Travel : seulement 2 crevaisons. Ces pneus ont une bande de roulement lisse et des crampons sur les côtés, et bien ils roulent super bien sur tous terrains. Et le fait qu'ils n'aient pas de crampon sur la bande de roulement empeche un peu la terre de se coller au pneu lorsqu'il pleut. Pneu arrière changé à 6000 kms pour cause de déchirement d'un flanc, remplacé par les fameux Schwalbe Marathon XR eux + cramponés et donc + bruyants et + de résistance.

Les gentes (vendues avec le vélo) : rigida explorer : 36 rayons assez épais, veiller que tous soient tendus équitablement. RAS donc, juste un léger voilage à l'arrière.

Etalement des 27 vitesses : nickel, permet de grimper aux murs (sauf 1 fois) et d'aller à balle dans les descente (65 kms/h radar).

Accessoires vélo : parti avec 1 chambre à air, même pas utilisée, 40 rustines : 2 utilisées, pince à bec très utile. A mon avis, si on est sur de son matos, inutile de trop se charger avec du matos. J'avais pris 1 chaine de rechange aussi : completement inutile : il est facile d'enlever un maillon. J'avais aussi pris 1 pneu (le Marathon XR) de rechange -> si on part avec des bons pneus, inutile de s'en trimballer 1 pendant 6 mois pour rien, on en trouve sur place (de moins bonne qualité).

Matos camping :
.
tente Mac Kinley Moonlite 2 : bien pour l'habitabilité, l'étanchéité à la pluie mais pas à la poussière (pas de toile à pourrir). Facile à monté. Pas très chaude pour les grands froids de l'altiplano (intérieur en moustiquaire).
. Tapis de sol Thermarest (la référence) : super, même pas 1 crevaison, il coute cher, mais on le garde à vie (garantie à vie d'ailleur).
. Le duvet Valandré classic 900 en plumes de canard donné pour -20°C s'est avéré très efficace. Seulement 1 nuit d'un peut froid par -15°C dans la tente (-23°C dehors) à + de 4600 m c'est tout ! A utiliser avec 1 sac à viande histoire de ne pas pourrir le duvet en 1 mois.
. Réchaud Primus Multifuel : il s'est bouché quelques fois, il suffit d'avoir les outils d'entretiens avec soit, sinon fonctionne super bien même à + de 4800 m, 1 bouteille de 0.5 L était bien suffisante pour moi (repas du soir + de temps en temps 1 petit dej' pendant 5 jours), 1 protège vent en alu (fait maison) est indispensable.
. Bache : j'ai pris une grande bache pour emballer mes sacoches pour l'avion, et utilisée comme tapis de sol pour le trip : indispensable à mon sens : permet de s'assoir/s'allonger partout (même quand ca pique et que c'est sale), peut se glisser sous la tente lorsque le sol est épineux (pour ne pas crever le matelas), j'emballais mon sac à dos (sur le porte bagage) lorsqu'il pleut...c'est 1 toile comme celle des sacoches Ortlieb.

Le panneau solaire : Brunton SolarPort 4.4
Nickel : aucune panne d'énergie avec 3 paires de piles 2500mAh, chargement rapide, j'avais même bien trop d'énergie avec moi. Possibilité de charger par le port USB les lecteurs MP3...prise allume cigare intégrée...le top du top je pense.

Le reste :
RAS, quelques trucs non utilisés ou très peu, mais ça dépend de ce que l'on recherche. Perso, du moment que je suis dans le poid max de l'avion, ça ne me dérange pas de rouler un peu lourd.
Masque de ski (pris pour la poussière, le vent, les tempêtes de neige...) : non utilisé.
Frontale : diode + Xenon, je ne me suis jamais servis du Xenon et 1 paire de pile pour tout le voyage avec les diodes.
Cagoule non utilisée.

Astuces : pour le retour dans l'avion, j'avais trop de poids, donc j'ai mis plein d'affaires dans le carton à vélo. Soit 23 kgs de bagages (pour 20 maxi avec Air Madrid), 26 kgs de vélo et 6 kgs de bagage à main.

Pour l'assurance : j'ai donc pris AVI international, j'en ait eut besoin pour quelques visites médicales suite à une perforation du tympan, et tout m'a été remboursé sans aucun soucis...donc RAS.

Voili, vous savez tout ! Pour d'autres infos, n'hésitez pas : jmfly3@gmail.com. Et même si il vous prend l'envie de voyager comme ça mais que vous n'avez pas de matos, dites le moi, y'aura bien moyen de s'arranger.